EN  |  FR

EN  |  FR

Nettoyer l'Everest

est une belle idée qu'il faut

maintenant recycler. 

« Tous les alpinistes ont envie de gravir l'Everest une fois dans leur vie. »

« En 1962, il y avait 6 000 visiteurs sur la terre des dieux. Récemment, ils étaient plus de 1 000 000. »

« Katmandou produit 750 tonnes de déchets par jour, 70 % sont jetés dans la nature. »

Everest Recycling

Everest Recycling

Everest Recycling

Everest Recycling

Everest Recycling

Mettre en lumière les records sombres.

L'Everest est-elle toujours la plus grande poubelle au monde ?

C'est en 2000 que le vainqueur de l'Everest, Sir Edmund Hillary, parle de la plus haute décharge du monde. Aux côtés de Messner, célèbre pour avoir réalisé la première ascension en solo du mont Everest, Hillary rencontre le roi du Népal pour réaliser le besoin de changement, mais sans résultat substantiel.

Au cours des dernières années, de nombreuses initiatives de nettoyage ont contribué à réduire des déchets laissés par les touristes sur les voies d'ascension du mont Everest. Toutefois, la pollution demeure un véritable problème, qui désormais s'étend jusqu'aux vallées et villages situés en contrebas.

Dans le documentaire EVEREST GREEN, Jean-Michel Jorda a sensibilisé au problème des déchets au sommet de l'Everest. Maintenant, une question persiste : que faire de toutes les ordures une fois ramassées en montagne ?

Everest Recycling
« Le plus important, c'est l'Histoire que vous voulez porter. »

Le film documentaire passionnant, Everest Recycling, confronte en images cette problématique de gestion des déchets inondant la célèbre montagne et ses vallées, suite à l'installation d'un incinérateur.

Sortie prévue en décembre 2022.

Everest Recycling
« Le plus important, c'est l'Histoire que vous voulez porter. »
Rencontrez le réalisateur

Jean-Michel Jorda est un auteur, aventurier et réalisateur français primé à l'international. Engagé pour l'environnement, il gravit régulièrement les montagnes du monde entier et particulièrement celles du mythique Himalaya.

Il aime ceux qui parlent de leurs terres. Il les met en lumière à travers ses documentaires, en images. Il a créé Zone Himalaya pour raconter les histoires des personnes qu'il rencontre et faire découvrir à chacun le monde tel qu'il est.

25 ans d'activité audiovisuelle

35 films documentaires

7 prix internationaux

Pour le Népal,

Pour la Terre.

Ils interviendront dans le film :

Première ascension en solitaire de l'Everest ; premier à gravir les 14 sommets de plus de 8 000 mètres.

La légende de l'Himalaya moderne ; 15e à avoir grimpé tous les 8 000 sans oxygène.

Le lien parfait entre le monde de l'escalade et l'Himalaya; première en solitaire hivernale dans le Karakoram.

Premier alpiniste tunisien et premier pompier français à avoir gravi l'Everest.

Créé « Kaitu Expedition » pour donner un sens à l'escalade des montagnes.

Premier ministre du Népal et président du Congrès népalais.

Nous toucherons le ciel à 8 848 m.

Art Can Die s'engage à soutenir et à transmettre le message essentiel de Jean-Michel Jorda.

Nous toucherons le ciel à 8 848 m.

Art Can Die s'engage à soutenir et à transmettre le message essentiel de Jean-Michel Jorda.

  • Twitter
  • Telegram
  • Instagram
  • Facebook
  • LinkedIn
  • YouTube

EN  |  FR